Dèveloppement durable en viticolture

Viticolture est l'un des exemples agricoles les plus intensifs au monde. Le risque de ce type de culture est de supprimer toute chance d'atteindre un équilibre naturel. Pour remédier à cette tendance sans retour nous avons mis en jeu quelques opérations.

Dans l'espacement des rangs, nous cultivons des céréales et des légumineuses à l'engrais vert, en alternance avec des herbes officinales sauvages et florifères.

Sur les côtés des champs, nous avons planté des haies de plantes indigènes, pour fournir un habitat pour les petits animaux, la floraison pour les abeilles et les insectes utiles, les baies et les sites de nidification pour les oiseaux.

Biodiversité

De vastes zones sur les bords et à l'intérieur du vignoble sont cultivées avec des plantes à fleurs mielleuses pour fournir du pollen aux abeilles tout au long de l'été, pour favoriser la pollinisation de la vigne mais aussi de toutes les plantes environnantes. Par exemple, dans notre nouveau vignoble Nebbiolo de 0,5 hectare nous avons créé une bande mellifère de 400 mètres carrés, soit près de 10% de la superficie. De cette manière, la viticulture peut devenir un outil actif pour augmenter la biodiversité et retrouver un équilibre le plus naturel possible.

Durabilité en cave

Voici donc la décision de construire un nouveau vignoble qui nous permettrait de réduire considérablement les besoins en énergie de la vinification et de loger les "vieux" fûts et cuves en bois.

La structure, actuellement en construction, sera autonome à 90% en énergie, tirant parti de l’énergie photovoltaïque et géothermique pour les processus de cave, tandis que pour les eaux usées, elle utilisera des techniques de phytodépuration, renvoyant de l’eau propre dans l’environnement, utilisable à des fins d’irrigation.

Le processus naturel de purification se fera grâce aux racines du bambou, avec l’obtention secondaire d’un excellent matériau pour fabriquer les corsets des jeunes pousses de vigne, réduisant ainsi le besoin de recourir à leur achat, maintenant d’origine asiatique.

Un exemple d’économie d’échelle basé sur l’utilisation de déchets qui permet d’éviter l’utilisation de matières plastiques ou d’importer des produits de pays lointains! La structure de la cave elle-même sera composée de matériaux naturels, de pierre, de briques thermiques hautes performances, de bois et d’argile.

Les besoins en chaleur et en froid seront couverts à 75% par la géothermie, ce qui rendra la structure sans gaz 100%; donc pas de combustibles fossiles, sauf pour les tracteurs. Si la législation italienne autorise l'utilisation d'alcool à base de légumes pour le transport, il serait désormais possible d'éliminer complètement l'utilisation des combustibles fossiles dans l'agriculture.

Emballage et consommables

La durabilité, c'est aussi choisir les matériaux qui nous accompagnent dans le cycle de production. Parallèlement à la réduction de la consommation d'énergie, nous nous sommes activement consacrés à la recherche de matériaux recyclables ou déjà recyclés pour tous nos besoins en matière de production, d'emballage et de transport. Le papier et le carton, le bois, le verre, le liège, le bambou sont les matériaux que nous utilisons dans les vignobles et dans les caves. Ils sont tous recyclables.